Classement DZ Universités

La Qualité
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
kBWb
Recopier le code :
29 Abonnés
Google Traduction
Nouvelles

أكدت مؤسسة كيو أس البريطانية، إن الجامعات الجزائرية خارج التصنيف من بين أفضل ألف جامعة بالعالم،  وتقدمت الجامعات السعودية في تصنيف المؤسسة البريطانية، وهي إحدى المؤسسات المرموقة وأكثرها نفوذاً في ما يتعلق بتصنيف الجامعات، فاحتلت جامعة ‏الملك فهد للبترول والمعادن السعودية(KFUPM) ‎ الأولى عربياً وفي المرتبة 189 عالمياً متراجعة من المركز 173، وجامعة الملك عبد العزيز التي تقدمت إلى المركز 231، ثم جامعة الملك سعود في المرتبة 256، علماً أن 8 جامعات سعودية صنفت بين الألف جامعة العالمية.

وفي التصنيف أيضاً 8 جامعات إماراتية، تقدمتها جامعة خليفة في المرتبة 315 عالمياً، ثم جامعة الإمارات في المرتبة 350، والجامعة الأمريكية في الشارقة في المركز 376. إضافة إلى 6 جامعات مصرية، تقدمتها الجامعة الأمريكية في القاهرة في المرتبة 420. وحلت جامعة قطرية واحدة في التصنيف هي جامعة قطر في المركز 332.
أما في الترتيب العالمي، فقد تصدرت 4 جامعات من الولايات المتحدة الأمريكية التصنيف الجديد 2019 هي: معهد ماساتشوستس للتكنولوجيا الأول عالمياً وهو بقي في موقعه من العام 2018، تليه جامعة ستانفورد الثانية، هارفرد ثالثة عالمياً، ثم معهد كاليفورنيا للتكنولوجيا في المرتبة الرابعة عالمياً، وهي المواقع نفسها التي احتلها ترتيب 2018. وتقدمت جامعة أوكسفورد البريطانية إلى المركز الخامس عالمياً، ثم جامعة كايمبردج البريطانية في المركز السادس، معهد زوريخ للتكنولوجيا سابعاً في الترتيب العالمي للتصنيف، امبريال كولدج لندن ثامنة، جامعة شيكاغو الأمريكية تاسعة، وكلية جامعة لندن في المرتبة العاشرة.

ويعتبر تصنيف QS أحد أهم ثلاثة تصنيفات للجامعات حول العالم، ويصدر سنوياً عن شركة (Quacquarelli Symonds) البريطانية المتخصصة بالتعليم العالي، حيث يتم الإعلان عن قائمته التصنيفية العالمية، إضافة لقوائم مناطقية لأجزاء مختلفة من العالم، من بينها المنطقة العربية. وتولي الجامعات حول العالم أهمية خاصة لمراتبها التصنيفية لما لذلك من تأثير على اجتذاب الأساتذة والطلاب المتميزين.

 Source : El Khabar http://www.elkhabar.com/

QS University Rankings: Afric Region 2019
 
 Africa
# RANK
UNIVERSITY
LOCATION
1
200
University of Cape Town
South Africa
2
381
University of Witwatersrand
South Africa
3
405
Stellenbosch University
South Africa
4
420
The American University in Cairo
Egypt
5
521-530
Cairo University
Egypt
6
551-560
University of Johannesburg
South Africa
7
561-570
University of Pretoria
South Africa
8
701-750
Ain Shams University
Egypt
9
751-800
University of Kwazulu-Natal
South Africa
10
801-1000
Al Akhawayn University Ifrane
Morocco
11
801-1000
Al Azhar University
Egypt
12
801-1000
Alexandria University
Egypt
13
801-1000
Assiut University
Egypt
14
801-1000
North-West University
South Africa
15
801-1000
Rhodes University
South Africa
16
801-1000
University of Nairobi
Kenya
17
801-1000
University of the Western Cape
South Africa


Rentrée universitaire 2018/2019 : Recrutement de 3.000 enseignants

En prévision de la prochaine rentée universitaire, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique met en place un nouveau dispositif à travers tous ses établissements pour renforcer l’encadrement pédagogique, et ce par le recrutement de 3.000 nouveaux enseignants.
L’annonce a été faite par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, M. Tahar Hadjar, qui a souligné que ces nouvelles recrues viendront prêter main-forte à l’effectif actuellement en exercice et qui encadre tout de même, plus de 1,6 million d’étudiants.
Cette démarche permettra, donc, d’atteindre les standards internationaux en termes d’encadrement pédagogique. «Actuellement, on compte un enseignant universitaire pour 22 à 24 étudiants, un taux appréciable qui est proche de la norme universelle qui est celle d’ un enseignant pour 20 étudiants», a précisé M. Hadjar. Le premier responsable du secteur a affirmé que le secteur de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique n’a pas été affecté par la politique de rationalisation des dépenses publiques, par le caractère stratégique de ce département.
D’ailleurs, 99.000 sièges pédagogiques et plus de 30.000 lits seront réceptionnés sur l’ensemble du territoire national la prochaine rentrée universitaire.  Toujours dans le souci de la promotion de l’université algérienne, le ministre a, aussi, fait état de la réception, en juin prochain, de tous les rapports d’évaluation interne des universités algériennes, dans le cadre de la préparation du passage à une étape de qualité dans l’enseignement supérieur.  Il fera savoir qu’un référentiel national de qualité a été adressé à toutes les universités au début de l’année.
«Le référentiel national de qualité est un ensemble d’indicateurs en vigueur dans les pays développés, réparti en sept chapitres, et que nous avons commencé à appliquer l’année passée sans tapage médiatique», a expliqué le ministre.
Voulant être plus explicite, M. Hadjar a fait savoir que la première phase de ce référentiel consiste en une évaluation interne par la commission de la qualité, représentée par une cellule au niveau de chaque établissement d’enseignement supérieur. «Le travail de cette commission, qui a duré plusieurs années, touche à sa fin, et chaque président d’université sera informé des dysfonctionnements et des lacunes dans le but d’améliorer la performance», a-t-il dit.
Quant à la deuxième phase, elle concerne, a précisé le ministre, une évaluation externe faite par des professeurs algériens enseignant dans des universités de renommée mondiale, qui ont remis, récemment, un rapport sur la situation des universités où ils se sont rendus.
«Ce rapport a été élaboré dans une discrétion totale, pour éviter toute interférence et permettre que ce travail se déroule dans un cadre académique et scientifique», a précisé M. Hadjar.
Dans ce sillage, il a spécifié que cette reforme entreprise par son ministre vise de prime abord à mettre en phase le système d’enseignement supérieur en Algérie avec celui en vigueur dans les pays développés en adoptant un mode aux normes et critères mondiaux, affirmant que tous les moyens humains et matériels sont disponibles pour le passage à une étape de qualité dans l’enseignement supérieur.
Par ailleurs, un séminaire consacré aux œuvres universitaires sera organisé, début juillet prochain, et devrait aboutir sur des mesures nouvelles et importantes susceptibles de contribuer à l’amélioration des conditions de scolarisation et de prise en charge de la communauté estudiantine.
 Il faut dire que le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a mis tout en œuvre pour assurer une rentrée universitaire dans de «bonnes conditions», et réuni les conditions pour accueillir les étudiants, notamment les nouveaux, leur permettant d’entamer leurs études dans atmosphère sereine et sans aucune pression.
Sarah A. Benali Cherif

http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/123909


Des classements qui font mal - par Djoudi le 03/06/2018 @ 14:05

Des classements qui font mal

par Moncef Wafi

L'université algérienne va mal, et c'est là un doux euphémisme qui cache maladroitement son état général de déliquescence, reconnu et admis par tous les observateurs avertis. Loin des discours lénifiants, les différents classements mondiaux en la matière donnent une piètre image de nos universités. En parcourant le classement du «Center for World University Ranking» des 1.000 meilleures universités au monde pour 2018 / 2019, on y constate l'absence des établissements algériens. Loin d'être une surprise, cette hiérarchie ne fait que confirmer les précédents exercices et si les organismes diffèrent, l'absence des Algériens reste une constante. Même si l'essence même de ces classements est d'ordre commercial comme le suggère le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (MESRS), on ne peut pas décemment leur reprocher de mal noter nos universités. De là à penser qu'il existe un complot contre le pays ! Il ne fait aucun doute que le niveau de nos universités laisse à désirer, et c'est le moins qu'on puisse dire. Pire, l'Algérie n'arrive même pas à rivaliser sur les plans arabe et africain, reléguée qu'elle est dans les profondeurs des tableaux. Le constat peut paraître amer, dur, mais il est en adéquation avec la triste réalité des politiques hasardeuses engagées dans le secteur de l'éducation en général. 

Le dernier rapport de l'Unesco sur le classement des systèmes éducatifs à travers le monde, selon la qualité de l'enseignement et des programmes au primaire, a encore du mal à passer parmi les professionnels de l'éducation partagés entre le constat du fait accompli et le refus de cautionner un classement qui met l'Algérie derrière des pays arabes ruinés par la guerre civile à l'image de la Libye, la Syrie ou encore le Yémen. Si certains trouvent encore matière à chipoter, si ce classement est biaisé quelque part, il n'y a pourtant aucune fierté à se considérer meilleur que des pays au bord de l'implosion. Telle une lapalissade, l'université algérienne continue de briller par son absence dans le classement des universités mondiales. Le constat n'est pas celui d'hier mais la résultante d'années de tâtonnement, de mauvaise gestion et d'errements académiques. Conscient de la mauvaise image que donnent nos temples du savoir, le gouvernement, à travers Tahar Hadjar, avait promis de prendre des «mesures pratiques en vue d'améliorer la visibilité des universités algériennes pour qu'elles soient mieux classées au niveau international». Mais force est de constater que les actions gouvernementales sont toujours au stade des bonnes volontés à distribuer lors des discours solennels. 

Alors que les universités du monde cherchent à rivaliser pour mieux se replacer, l'université algérienne fait encore la guerre au plagiat scientifique devenu, à force, une marque déposée et certains universitaires ont en fait un fonds de commerce juteux au même titre que les voyages d'études à l'étranger. L'Etat, comme à ses habitudes, avait privilégié le côté répressif en menaçant de prison les «plagieurs» qu'ils soient étudiants, encadreurs ou administratifs et en mettant en place des logiciels «mouchards» qui détectent le plagiat. Des mesures théoriques tant on sait que certains noms restent toujours au-dessus des lois et règles du pays. Un constat qui creuse un peu plus le fossé entre la réalité et la vision idyllique qu'ont nos responsables de l'université algérienne. Le 19 mai dernier, Bouteflika estimait que l'Algérie doit «s'enorgueillir» du niveau atteint par l'université algérienne, pour preuve les nombreux postes qu'occupent nos étudiants diplômés dans les pays occidentaux… 

source : http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5262181
 


حسب المركز الدولي للتعليم «اليونيفيك»

 احتلت المرتبة 22 عربيا بعد الصومال وليبيا وجيبوتي والنيجر

نشر المركز الدولي للتعليم «اليونيفيك» التابع لـ«اليونسكو» التقرير السنوي الخاص بجودة التعليم في المرحلة الابتدائية في العالم، أين أسفرت النتائج عن احتلال الجزائر للمراتب الأخيرة، أين استطاعت دول تتناحر في الحروب الأهلية على غرار ليبيا وسوريا واليمن التفوق على الجزائر.

احتلت الجزائر حسب المركز الدولي للتعليم «اليونيفيك» المرتبة 22 عربيا حول جودة التعليم الابتدائي، فيما احتلت المرتبة 189 عالميا، متخلفة عن أغلب دول إفريقيا مثل مالي التي جاءت في الرتبة 160 والنيجر في الرتبة 172 على التوالي.

وعلى المستوى العربي، احتلت قطر صدارة الدول العربية بحصولها على المرتبة الأولى عربيا والتاسعة عالميا، بعد أن كانت في المرتبة 12 السنة الماضية، وتليها كل من الإمارات والبحرين والأردن ولبنان، ثم السعودية التي سجلت تقدما برتبة واحدة عن العام الماضي،

وبالتفصيل، فقد احتلت قطر المرتبة الأولى عربيا والإمارات العربية المتحدة المرتبة الثانية، فيما احتلت المغرب المرتبة العاشرة لتليها موريتانيا ومصر على التوالي. كما احتلت فلسطين المرتبة الـ13، وبعدها نجد كلا من السودان والعراق وجيبوتي والصومال  وجزر القمر ثم سوريا وليبيا واليمن لتأتي في المرتبة الأخيرة الجزائر.

وقد نشر الموقع الرسمي لجمعية العلماء المسلمين جدول الترتيب الخاص بالدول العربية، كما علقت في منشور لها «حققت دول عربية خليجية تقدما ملحوظا في هذا التصنيف الدولي الذي يعنى بتقييم جودة ما يدرسه التلميذ في الابتدائي والمناهج ونجاعتها».

https://www.ennaharonline.com/%D8%A7%D9%84%D8%AC%D8%B2%D8%A7%D8%A6%D8%B1-%D9%81%D9%8A-%D8%A7%D9%84%D9%85%D8%B1%D8%AA%D8%A8%D8%A9-189-%D8%B9%D8%A7%D9%84%D9%85%D9%8A%D8%A7-%D9%81%D9%8A-%D8%AC%D9%88%D8%AF%D8%A9-%D8%A7%D9%84%D8%AA/


Proposition d’exposition de produit innovant

Fort de l’expérience capitalisée en 2017 et des retombées positives du salon des produits issus de la recherche, organisé à la Safex en mai 2017, nous avons le plaisir de vous annoncer la reconduction de cet événement pour les 2-3-4 juillet 2018, soit à la veille de la célébration du 56éme anniversaire de l’indépendance.

 Cette seconde édition consolidera les acquis des chercheurs dans le développement technologique et l’innovation, en privilégiant les activités partenariales avec le monde industriel.

 La tenue du Salon s’inscrit à un moment crucial où la recherche scientifique et le développement technologique se doivent, de montrer les capacités de nos chercheurs à contribuer à l’édification d’une économie affranchie des contingentements d’importations, qui ont montré leurs limites.

Si le salon 2017 a regroupé quelques 200 chercheurs avec 300 produits exposés, nous ambitionnons d’atteindre 500 produits et services en 2018 avec la valorisation des 100 meilleurs résultats de productivité de la recherche. De nombreuses démarches sont en cours pour impliquer les acteurs du secteur socioéconomique d’abord dans la recherche appliquée, ensuite dans la valorisation de produits issus de la recherche. Votre contribution à la réussite de ce salon sera hautement appréciée.

 Nous vous invitons à nous soumettre avant le 30 avril la fiche produit dûment renseignée qui nous permettra dès à présent de cibler les partenaires du monde économique, qui nous l’espérons seront très nombreux. Les produits sélectionnés bénéficieront d’un accompagnement pour faciliter leur valorisation. 

Nous nous tenons à votre écoute pour toute assistance ou complément d’information. 

Télécharger, remplir e renvoyer la fiche produit jointe : Fiche_produit_Salon_2018


يعقد،‮ ‬قريبا،‮ ‬مجلس حكومة مخصص للبحث العلمي‮ ‬في‮ ‬جميع القطاعات،‮ ‬حسب المدير العام للبحث العلمي‮ ‬والتطوير التكنولوجي‮ ‬بوزارة التعليم العالي‮ ‬والبحث العلمي،‮ ‬حفيظ أوراغ‮. ‬وصرح أوراغ،‮ ‬أمس،‮ ‬على أمواج الإذاعة الوطنية،‮ ‬أنه قريبا،‮ ‬سيعقد مجلس حكومة مخصص للبحث العلمي‮ ‬في‮ ‬جميع القطاعات لدراسة كيفية إعادة بعث‮  ‬جهود البحث العلمي‮ ‬وتثمين نتائجه،‮ ‬معتبرا‮ ‬أن هذا المجلس سيحفز،‮ ‬فعلا،‮ ‬تثمين البحث العلمي‮ ‬الذي‮ ‬لم نجد له آليات لحد الآن‮ . ‬ واعتبر ذات المسؤول أن‮ ‬هناك منتوج بحثي‮ ‬تنافسي‮ ‬على المستوى الدولي‮ ‬ولكنه لم‮ ‬يستطع فرض نفسه على المستوى الوطني‮ ‬لأننا لا نثق في‮ ‬المنتوج الوطني‮ ‬الواجب تثمينه‮ ‬،‮ ‬مشيرا في‮ ‬ذات السياق إلى وجود آلاف المنتوجات البحثية التي‮ ‬طورت داخل جامعات ومراكز بحث ولكنها لم تدخل للأسواق‮. ‬ولهذا،‮ ‬يقول أوراغ،‮ ‬يجب فرض البحث العلمي‮ ‬كأولوية في‮ ‬جميع القطاعات الاجتماعية والاقتصادية وليس فقط في‮ ‬قطاع التعليم العالي‮. ‬ورافع بذات المناسبة من أجل عمل تنسيقي‮ ‬وما بين القطاعات في‮ ‬سبيل ترقية‮  ‬البحث،‮ ‬منوها بالتنسيق الجيد بين مديرية البحث العلمي‮ ‬لوزارة التعليم العالي‮ ‬وقطاع الفلاحة،‮ ‬بحيث تأسف لعدم تبني‮ ‬القطاعات الأخرى لنفس المنطق‮. ‬كما أشار أوراغ‮ ‬الى وجود بداية وعي‮ ‬لدى المؤسسات الجزائرية التي‮ ‬أدركت أنه دون بحث،‮ ‬لا‮ ‬يمكنها الابتكار ولا منافسة المؤسسات الأخرى‮. ‬وأبرز المدير العام للبحث العلمي‮ ‬والتطوير التكنولوجي‮ ‬جهود الوزارة الوصية من أجل استحداث منصب باحث في‮ ‬المؤسسات،‮ ‬مذكرا بأن‮ ‬سونلغاز‮ ‬قد استحدثت منصب باحث بينما تسيّر‮ ‬سوناطراك‮ ‬والمؤسسة الوطنية للصناعات الإلكترونية و كوسيدار‮ ‬وغيرها من المؤسسات على نفس الدرب‮. ‬أما بخصوص مخابر البحث،‮ ‬فذكر أوراغ‮ ‬انه،‮ ‬استنادا لتقييم قامت به لجنة خبراء مؤخرا،‮ ‬لوحظ أن‮ ‬400‮ ‬مخبر من أصل‮ ‬1400‭ ‬لديها حصيلة سالبة وهو ما‮ ‬يستلزم حلها،‮ ‬كما دعا في‮ ‬هذا الصدد الى بحث نوعي‮ ‬ومتميز‮. ‬وأضاف أوراغ‮ ‬أن مشاريع البحث التي‮ ‬ليس لها أثر اجتماعي،‮ ‬اقتصادي‮ ‬لن تستفيد من تمويل عمومي،‮ ‬مشيرا إلى التمويل تبعا للأهداف‮.

source : http://www.alseyassi-dz.com/ara/sejut.php?ID=84574‬


Note aux directeurs de Laboratoires et Unités de recherche

Conformément aux textes en vigueur notamment, la Loi n° 15-21 du 30 décembre 2015 d’orientation sur la recherche scientifique et le développement technologique et le décret exécutif 99-244 régissant les laboratoires de recherche, nous informons l’ensemble des directeurs de laboratoires et unités de recherche qu’au terme de l’opération d’évaluation des bilans d’activités des entités de recherche par le Comité Sectoriel Permanent du Ministère de l’Enseignement Supérieur lors de ses sessions qui se sont tenues les 22, 23 et 24 avril 2017 et les 27 et 28 septembre 2017, il en est ressorti les résultats suivants :

Nombre de laboratoires non conformes administrativement depuis 2015 21
Nombre de laboratoires n’ayant pas transmis leurs bilans 56
Nombre de laboratoires évalués avec mention ‘‘positif’’ 909
Nombre de laboratoires évalués avec mention ‘‘insuffisant’’ après le recours 119
Nombre de laboratoires évalués avec mention ‘‘insuffisant’’ disposant d’un droit de recours 180

Pour les laboratoires, ayant une mention ‘‘Insuffisant’’, un gel de financement leur sera imposé. Pour ceux disposant d’un droit de recours, veuillez consulter le courrier y afférent (Courrier).

Toutefois, le recours doit porter uniquement sur l'évaluation des éléments constituant le bilan déjà transmis, aucun rajout ou enrichissement des dits bilans n'est toléré.

Pour ce faire, le recours doit être introduit et formulé sur la base des fiches d'évaluation qui sont transmises au vice-rectorat chargé de la recherche.

Pour consulter le résultat d’évaluation d’un laboratoire de recherche, cliquez d’abord sur l’adresse suivante : http://www.dgrsdt.dz/Fr/?fc=Evaluation.

Voir le courrier


L’Université de Printemps à Boumerdès 2018 - par Djoudi le 14/02/2018 @ 11:45

L'Association des Compétences Algériennes (ACA) organise
en partenariat avec l'université de Boumerdès et les universités du centre

et avec la participation de

la Maison de l'Entrepreneuriat de l'UMBB - l'ANSEJ - Clubs Scientifiques - JIL FCE


L’Université de Printemps à Boumerdès
« L'entrepreneuriat et les métiers de demain »
du 14 au 17 avril 2018

Appel aux Compétences Algériennes
 

Le comité scientifique de l'UBP'2018  lance un appel aux compétences algériennes en Algérie & à l'étranger  à soumettre des propositions d'intervention pour la l'Université de printemps de Boumerdes qui aura lieu du 14 au 17 avril 2018

Le programme de cette Université de Printemps  sera composé de cours intensifs et de séances pratiques de formation destinés aux étudiants et anciens étudiants, chercheurs d'emploi. La formation portera sur les concepts de l'entrepreneuriat, l'employabilité, les métiers de demain et et les techniques de management et de leadership, la gestion des ressources humaines, stratégies de planification/établissement et fonctionnement des entreprise, l'innovation, la création d'incubateurs.

A cet effet, les compétences algériennes ayant  une expérience dans le domaine sont appelées à contribuer activement à ce type d’événement en assurant un haut niveau de qualité et d'expertise professionnelle pour le transfert du savoir.

Les intervenants devront être des professionnels de haut niveau, des chercheurs et des experts spécialisés  reconnus par la communauté scientifique internationale pour leurs talents d'innovation et pour leur expertise de haut niveau. Comme ce fut le cas pour les sessions précédentes, les i intervenants sont invités à participer sur une base volontaire, pour manifester leur reconnaissance et pour participer au développement du Savoir et du Savoir Faire en Algérie.

Qualités requises :

  • Etre une compétence algérienne possédant de solides antécédents professionnels 
  • Avoir une grande expertise dans l'un des domaines de l'université de printemps,

Le nombre de sessions/cours sera limité en fonction du nombre d'intervenants disponibles dans chaque thème.

Le comité scientifique sera responsable de la sélection des interventions et des intervenants.

Les propositions  peuvent être soumises au plus tard le 15 mars 2018 à l'adresse suivante : upb2018@aca.dzportal.net

Les propositions doivent inclure:

  • Le titre de l'intervention
  • Un long résumé (2 à 4 pages) contenant les objectifs de l'intervention, son intérêt, la démarche méthodologique et éventuellement des études de cas.
  • Une biographie de l'auteur (1 pages maximum)

Pour plus de détails, veuillez visiter le site de la manifestation à l'adresse : http://upb2018.aca.dzportal.net/ 

Un modèle de proposition est disponible en téléchargement


Modèle de "Cover Letter" - par Djoudi le 26/12/2017 @ 22:08

Cover_Page_Journal.jpg


Nouveau logo - par Djoudi le 19/12/2017 @ 18:15

alqies_logo260.png

AlqiesTitreNew.png


ALQIES

alqies_logo260.png

Partenaires
__________________________
ACA_Logo.jpg
__________________________
Formatic
__________________________
elabwelogo.gif
__________________________
Offre
Cliquez ici pTélécharger le chapitre de livre
 
Calendrier
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
kBWb
Recopier le code :


  Nombre de membres 23 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Visites

 64472 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Texte à méditer :  La confiance n’exclut pas le contrôle.