En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
Réglementation
Classement DZ Universités

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Recopier le code :
29 Abonnés
Google Traduction
Les 3 dernières nouvelles

Sur les quinze établissements africains figurant au classement de Shanghai 2019, treize sont sud-africains ou égyptiens.

D’année en année, l’excellence universitaire africaine se polarise entre l’Afrique du Sud et l’Égypte. Dans la dernière édition du classement de l’Academic ranking of world universities (ARWU), mieux connu sous le nom de classement de Shanghai, les deux pays monopolisent le palmarès continental en plaçant 13 des 15 universités listées.

Podium inchangé

Comme les années précédentes, et comme dans de nombreux autres classements, le trio de tête est composé de l’université du Cap (UCT), suivie de sa grande concurrente, l’université de Witwatersrand (Wits) et de l’université du Caire.

De même que l’an passé, l’Afrique du Sud domine le classement tant sur le plan quantitatif – le pays place huit établissements sur 14 – que qualitatif puisque, excepté l’université égyptienne, la moitié haute du palmarès est occupée par des universités sud-africaines.

La moitié basse, elle, est dominée par les établissements égyptiens. Le pays du Maghreb place au total cinq institutions.

Si l’université de Tunis El Manar conserve sa place, sa cousine de Sfax, l’université de Makerere en Ouganda, de Béni-Suef en Égypte et sont évincées du palmarès 2019 au profit de l’université d’Ibadan au Nigeria et de l’université de Zagazig en Égypte. Cette dernière ferme la marche du classement mondial.

Mise en avant de la recherche

Le cru 2019 est également marqué par un recul du nombre d’universités du continent présentes au prestigieux palmarès alors que l’année 2018 avait marqué un record. Pour cette édition 2019, l’ARWU a analysé 1800 établissements d’enseignement supérieur dans le monde pour n’en classer que 1000 selon une méthodologie qui met en avant la recherche. Ses critères d’évaluation prennent notamment en compte le nombre de prix Nobel ou de médailles Fields formés par l’établissement et le nombre de recherches publiées dans les prestigieuses revues scientifiques Nature et Science.

Dans ces conditions, c’est sans surprise que les universités occidentales, et notamment anglo-saxonne, s’imposent. En haut du classement mondial, l’ARWU place cette année les américaines Harvard et Standord ainsi que l’université britannique de Cambridge. Ce podium est inchangé depuis 2017.

Les universités africaines dans le classement de Shanghai 2019

Classement mondial Classement continental Université Pays
1 201-300 Université du Cap Afrique du Sud
2 201-300 Université de Witwatersrand Afrique du Sud
3 301-400 Université du Caire Egypte
4 401-500 Université de Stellenbosch Afrique du Sud
5 401-500 Université du Kwazulu-Natal Afrique du Sud
6 401-500 Université de Pretoria Afrique du Sud
7 601-700 Université du Nord-Ouest Afrique du Sud
8 601-700 Université de Johannesburg Afrique du Sud
9 701-800 Université Ains Shams Egypte
10 701-800 Université d'Alexandrie Egypte
11 801-900 Université de Mansourah Egypte
12 801-900 Université de Tunis El Manar Tunisie
13 801-900 Université d'Afrique du Sud Afrique du Sud
14 901-1000 Université d'Ibadan Nigéria
15 901-1000 Université de Zagazig Afrique du Sud

Source : Academic ranking of world universities, 2019

Créé par Quentin Velluet pour Jeune Afrique


(Agence Ecofin) - Le cabinet indépendant Shanghai Ranking Consultancy, a publié ce 15 août son classement des meilleurs établissements d’enseignement supérieur du monde. Dans l’édition 2019 figurent 15 universités africaines de quatre pays dont l’Afrique du Sud, l’Egypte, la Tunisie et le Nigéria.

Avec huit universités présentent dans le classement, l’Afrique du Sud domine une fois de plus le continent. L’Egypte elle est représentée par cinq établissements, la Tunisie et le Nigéria par un chacun. C’est l’université du Cap, classée dans le top 300 mondial qui est la première du pays et d’Afrique. Elle est suivie de l’université de Witwatersrand (Wits University) à Johannesburg et celle du Caire en Egypte.

Les autres établissements africains du classement sont les universités de Stellenbosch, du KwaZulu-Natal, de Pretoria, du Nord-Ouest et d’Afrique du Sud pour la république sud-africaine.  Les Université Ain Shams, d'Alexandrie de  Mansoura et de Zagazig en Egypte,  l’université de Tunis El Manar en Tunisie et l’université d’Ibadan au Nigéria.

A l’échelle mondiale, l’université de Harvard arrive à la première position, suivie de sa compatriote Standford. Les universités américaines dominent le classement avec 16 établissements sur les 20 premières. Le premier établissement européen, Cambridge, en Angleterre, se classe à la 3e place suivi de celui de Zurich présent à la 19e position mondiale.

Shanghai Ranking Consultancy  classe depuis 2003 classe les 500 meilleurs établissements d’enseignement supérieur du monde. Le classement prend en compte six critères, dont le nombre de Nobel et médailles parmi les étudiants diplômés et professeurs, le nombre de chercheurs les plus cités dans leur discipline, ou encore le nombre de publications dans les revues Science et Nature.

Vanessa Ngono Atangana

https://www.agenceecofin.com/formation/1608-68422-les-15-meilleures-universites-africaines-en-2019-selon-le-classement-de-shanghai


تذيّلت الجامعات الجزائرية ترتيب “تايمز هاير إيدوكايشن” لسنة 2019، فمن بين 1001 جامعة تواجدت سِّت جامعات جزائرية من بين المائتين الأواخر، فيما حافظت جامعتا أوكسفورد وكامبردج على رأس القائمة للسنة الثانية على التوالي.

 يعتبر ترتيب “تايمز هاير إيدوكايشن” البريطانية ترتيبا سنويا لجامعات العالم، وجاء ترتيب الجامعات الجزائرية خلال قائمة السنة الجارية 2019 كالتالي: عبد الرحمن ميرة ببجاية، فرحات عباس بسطيف، كلتاهما في المرتبة 801-1001، مختار باجي بعنابة، الإخوة منتوري بقسنطينة، العلوم والتكنولوجيا هواري بومدين بالجزائر العاصمة، أبوبكر بلقايد بتلمسان، في المرتبة الأخيرة، أي أكثر من 1001.

ويأتي هذا مناقضا للقفزة التي حققتها الجامعات الإفريقية (خاصة المصرية والمغربية)، مُقارنة بنفس ترتيب السنة الماضية. 
وتواجدت 47 جامعة إفريقية في الترتيب، بعدما كانت 25 فقط السنة الماضية، منها مصر بـ19 جامعة، وفي المرتبة الثانية المغرب بعدما عززت جامعات: الرباط، فاس ومراكش مكاناتها في الترتيب العام.


وتضم القائمة أكثر من 1250 جامعة، ما يجعلها أكبر جدول دوري دولي حتى الآن، ويعتمد على: التعليم والبحث ونقل المعرفة والتوقعات الدولية، حيث تستخدم فيها 13 من مؤشرات الأداء التي تمت معاينتها بعناية لتوفير المقارنات الأكثر شمولية ومتوازنة، والتي يثق بها الطلاب والأكاديميون وقادة الجامعات والصناعة والحكومات.

وتقود جامعة أوكسفورد وجامعة كامبردج هذا العام قائمة أفضل الجامعات في العالم للعام الثاني على التوالي، أما جامعة ييل هي الوافد الجديد الوحيد إلى المراكز العشرة الأولى، حيث انضمت إلى المركز الثامن، بعد أن كانت في المركز الثاني عشر. في هذه الأثناء، خرجت زوريخ السويسرية من مجموعة النخبة هذه، حيث انخفضت من المركز العاشر إلى المركز الحادي عشر، فيما أصبحت جامعة تسينغهوا الآن أعلى جامعة في آسيا، بعد أن ارتفعت ثمانية أماكن إلى 22، لتصبح أول مؤسسة صينية تقود القارة في ظل المنهجية الحالية (منذ 2011)، كما زادت الصين ككل من مكانتها، مدفوعة بالتحسينات في تأثير الاقتباس.

source : https://www.elkhabar.com/press 16 janvier 2019


ALQIES

alqies_logo260.png

Partenaires
__________________________
__________________________
Alqieslogo.png
__________________________
Formatic
__________________________
elabwelogo.gif
__________________________
Offre
Cliquez ici pTélécharger le chapitre de livre
 
Calendrier
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 23 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Visites

 94508 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Texte à méditer :  L’homme le plus intelligent que je connaisse est le tailleur, chaque fois que je vais le voir il prend mes mesures.